Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entraînement Merc. 19 Février

Publié le par Arno

Bonjour à Tous,

Entraînement en Géant et KL* à Piquemiette RDV à 13h30. Fin de séance à 17h.

La station possède des cellules de vitesse: c'est à dire que nous avons en instantané notre vitesse en KM/H affichée lors de notre passage. Je suis certain que c'est une information intéressante à posséder pour connaitre notre vitesse de croisière ou notre vitesse maximum (en schuss).

La Station SMIX nous les mets à disposition ce mercredi et éventuellement d'autres journées pendant les vacances.

Pensez à Farter vos skis de géant ( rouge ou violet).

à Mercredi après midi ( juste après la 2ème manche de Géant des JO) Arno

* Le ski de vitesse ou kilomètre lancé (abrégé en KL) est un sport d'hiver de la famille du ski alpin qui consiste à descendre une piste enneigée le plus vite possible à l'aide de skis. Le règlement sportif n’a pour objet que d’assurer la sécurité du skieur ou « KListe » et l’équité sportive. Le ski de vitesse est le sport non-motorisé où les pointes de vitesses sont les plus hautes après le parachutisme.

Sport de démonstration lors des Jeux olympiques d'hiver de 1992, il n'est plus depuis au programme olympique. Le ski de vitesse, géré par la fédération internationale de ski, s'articule autour de deux compétitions internationales : les championnats du monde de ski de vitesse qui se déroulent tous les deux ans et la coupe du monde de ski de vitesse qui se déroule chaque année. Il existe également des compétitions nationales, ponctuelles et/ou entre professionnels pour battre les records du monde.

Les origines

Le ski de vitesse trouve ses racines sur les pentes du Telemark (Norvège) lors des toutes premières compétitions de ski autour de skieurs qui se lançaient des défis entre eux. Avec l'arrivée du ski alpin au début du XXe siècle, le ski de vitesse renaît. Il faut cependant attendre les années 1930 en Suisse (dans les stations de Mürren et Saint-Moritz) pour les premières compétitions de ski de vitesse avec des tests chronométrés. C'est ainsi que l'Autrichien Gustav Lantschner établit le premier record du monde (105,675 km/h) suivi de son compatriote Leo Gasper avec 136,600 km/h en 1931.

Le kilomètre lancé
Jeux olympiques de 1992

Article détaillé : Épreuve de ski de vitesse aux Jeux Olympiques de 1992.

Pour la première fois de son histoire, le ski de vitesse est présent à des olympiades. L'épreuve télévisée se déroule dans la station savoyarde d'Arc 2000 et permet à des millions de téléspectateurs de découvrir ce sport. Le président du comité international olympique Juan Antonio Samaranch et le coprésident du Comité d'Organisation des JO d'Albertville Jean-Claude Killy assistent aux épreuves. L'épreuve masculine est la deuxième meilleure audience télévisée de ces JO après la descente masculine de ski alpin. Le Français Michael Prufer gagne l'épreuve avec une vitesse de 229,299 km/h.

L'après-JO

Malgré le succès remporté par le ski de vitesse, celui-ci n'est pas reconduit aux prochaines olympiades et retourne peu à peu à l'anonymat malgré le fait que les records tombent. D'autres disciplines sont greffées au ski de vitesse telles que le monoski de vitesse, le snowboard de vitesse, le VTT de vitesse etc...

Depuis, il existe trois types de compétitions distinctes de ski de vitesse.

Tout d'abord le circuit FIS avec la coupe du monde de ski de vitesse qui est une compétition annuelle autour de plusieurs épreuves entre l'Amérique du Nord et l'Europe, pour éviter de graves accidents, la vitesse est limitée à 200 km/h. Tous les deux ans sont organisés les championnats du monde de ski de vitesse dont la prochaine édition se tient à Vars en janvier 2009 (et où pour la première fois, il n'y aura pas de limite de vitesse).

Ensuite le circuit « Pro » ou « Speed Master », ce circuit contrairement au circuit FIS n'a aucune limite de vitesse. C'est à l'occasion de ces rendez-vous que la plupart des records sont battus. Il se déroule généralement sur des pistes avec un potentiel de vitesse très élevé comme Vars, les Arcs ou Verbier (Suisse).

Enfin il existe le circuit « POP » qui est ouvert aux professionnels et aux amateurs. Ce circuit a pour but de faire découvrir la discipline aux néophytes sur des pistes très sécurisées.

Les records du monde sont aujourd'hui portés par l'Italien Simone Origone (251,400 km/h) chez les hommes et par la Suédoise Sanna Tidstrand (242,590 km/h) chez les femmes, tous deux établis en 2006 aux Arcs.

Équipement

L'équipement d'un skieur de vitesse se compose :

  • de skis dont la longueur est comprise entre 2,20 et 2,40 mètres dont le poids de la paire de skis ne doit excéder 15 kg (fixations comprises).
  • de fixations équipées de stop skis en état de fonctionnement.
  • de bâtons d'au moins un mètre à la corde dont le poids de la paire ne doit excéder 2 kg.
  • d'une combinaison plastifiée réalisée uniquement pour cette discipline couvrant les cuisses et les bras au 3/4.
  • d'une protection dorsale et de gants.
  • de chaussures dont le poids ne doit excéder 6 kg.
  • d'un casque de protection recouvrant la totalité de la tête du skieur et disposant d'une protection faciale non amovible. Son poids ne peut excéder 2 kg.
  • d'ailerons aux mollets dont le poids n'excède pas 1 kg, réalisés en matériau souple et d'une longueur qui ne doit excéder les 30 cm. Cela optimise l'aérodynamisme (ailerons interdits aux épaules ou dans le dos)
  • pas de sac à dos contenant des bouteilles de Blanc.

Tout autre accessoire est interdit (bracelets métalliques, montres, chaînes au cou, boucles d'oreilles...).

Piste

Le ski de vitesse se pratique sur des pentes très raides mesurant de 400 mètres à plus d'un kilomètre de long. Le nombre de pistes homologuées est seulement de 32 dans le monde et nombre d'entre elles se trouvent en altitude pour réduire la résistance à l'air. Parmi les plus rapides, se trouvent les pistes : de l'Aiguille Rouge (Les Arcs), où a eu lieu l'épreuve lors des Jeux olympiques d'Albertville en 1992, de Vars les Claux (Hautes-Alpes), de Verbier (Piste du Mont Fort), de Cervinia (Italie), de Sun Peaks (Canada) ou de Hundfjället (Suède). La piste de Vars les Claux a une pente au départ de 98 %.

La piste de Vars a la particularité d'avoir permis d'établir divers autres records hors du ski de vitesse :

  • Record du monde vitesse en VTT (Christian Taillefer puis Éric Barone)
  • Record du monde en surf (Sébastien Jaubert)
  • Record du monde en monoski (Xavier Cousseau)

Les dimensions de la piste varient selon la vitesse maximale, pour les épreuves dont la vitesse maximale est inférieure à 150 km/h, la largeur de la piste doit être de 18 mètres, pour les épreuves dont la vitesse maximale est supérieure à 150 km/h la largeur est de 30 mètres.

La piste est divisée en trois zones :

  • la zone d'élan de 300 à 400 mètres utilisée pour prendre le plus de vitesse possible ;
  • la zone de chronométrage de 100 mètres ;
  • la zone de ralentissement et d'arrêt de 500 à 600 mètres.
Records
Entraînement Merc. 19 Février

Commenter cet article

AXEL 17/02/2014 20:57

merci Arno de toutes ces infos très enrichissantes !!!
à mercredi bonne soirée à tous!!!