Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Slalom: Hirscher gagne à Levi, Lizeroux gagne un pari.

Publié le par Arno

Levi : Lizeroux reprend du service

Après 2 ans et demi d’absence, Julien Lizeroux fait son grand retour en Coupe du monde dimanche lors du slalom de Levi (Finlande). S’il veut avant tout se faire plaisir et ne pas brûler les étapes, le Plagnard reste tout de même ambitieux.

 

« On me demande souvent si j’ai songé à arrêter. J’y ai songé 1000 fois. » Julien Lizeroux revient de l’enfer. On l'avait quitté en larmes lors de l'annonce de son forfait pour les Mondiaux de Garmisch en 2011, on le retrouve aujourd'hui prêt à se lancer dans sa septième saison de Coupe du monde. Trente-quatre mois durant lesquels le Plagnard a jonglé entre une grave blessure au genou gauche, deux lourdes opérations et une pénible rééducation. L'ancien vice-champion du monde de slalom et de combiné traverse alors deux saisons blanches, où il gravit les échelons. Réapprendre à marcher, multiplier les sorties en vélo, répéter jour après jour les séances physiques et enfin rechausser les skis 652 jours après les avoir quittés.

« Avant de voir le challenge sportif, j’avais surtout le challenge humain : retrouver une vie normale, témoigne Lizeroux. Je suis un fan de sport, j’ai 34 ans et je n’avais pas envie de continuer ma vie en boitant, sans pouvoir skier et aller courir en montagne. Ce premier challenge est relevé. » Désormais, l’homme aux trois victoires en Coupe du monde se lance dans un tout autre challenge, celui de retrouver le sourire en compétition. « Les ambitions sont là, elles ont toujours été là. Ma première ambition, c’est tout simplement de me faire plaisir, confie le natif de Moûtiers. Je crois que je reviens de très, très loin car il y a deux ans, ce n’était vraiment pas gagné. Il ne faut pas être trop gourmand. »

Lizeroux : « La 2e manche, un bonus »

C’est donc tout en modestie que Julien Lizeroux sera au départ du premier slalom de la saison ce dimanche à Levi (Finlande), dont la première manche aura lieu à 10h. Bien loin des Alexis Pinturault, Marcel Hirscher ou encore Felix Neureuther, « Lizerette » s’élancera avec un dossard très élevé, ce qui freine forcément ses ambitions. « Retour 15 ans en arrière (rires). Quand je me suis blessé j’étais 5e mondial, aujourd’hui je suis 75e, témoigne-t-il. Je peux espérer un dossard aux alentours du 65. »

Qu’importe, Julien Lizeroux est un homme de défi. S’il considère son retour en Coupe du monde comme une première victoire, le Plagnard garde tout de même de l’appétit. « On a toujours envie d’aller plus haut et plus loin, admet-il. C’est pour ça qu’on se fixe des objectifs qui peuvent paraître impossibles. Mais je crois que rien n’est impossible. (…) S’il y a une deuxième manche (dimanche, ndlr), ça sera tout bonus. » Et un pas de plus vers une incroyable qualification pour les JO de Sotchi

 

 

Levi Dimanche 16 novembre 2013 Slalom

 

Course riche en enseignements du côté de Levi, ce dimanche, à l'occasion du premier slalom de la saison. Hirscher gagne pour la première fois en Laponie. Les Bleus se sont montrés notamment Jean-Baptiste Grange et Steve Missillier, tous deux dans le top 10. Pinturault est tombé. Quant à julien Lizeroux, sa qualification en seconde manche est une sacrée revanche contre ses blessures.

 

C'est une première à Levi : Marcel Hirscher, meilleur slalomeur du monde depuis trois saisons, s'est enfin imposé ici, en Finlande. Il a gagné le droit de baptiser un renne, ce sera Ferdinand. Comme souvent, l'Autrichien a eclaboussé de sa vista les deux manches de ce premier slalom de Coupe du monde. Au passage, il offre à son pays la 100e victoire en slalom sur le Cirque blanc. Lui qui est, de loin, le meilleur dans les parties raides semble avoir - si ce n'était nécessaire - amélioré son niveau sur les faux-plats. Wunderbar ! Hirscher prend déjà la tête du classement général.

Hirscher devance son compatriote Mario Matt (+0.62), lui aussi très convaincant sur les parties planes. Le jeune prodige norvégien Henrik Kristoffersen (né en 1994) arrache de son côté le premier podium de sa carrière en Coupe du monde (+0.93).

Du côté des Bleus, on retiendra surtout la révolte des anciens. A commencer par Julien Lizeroux. 17e au final (+2.52) alors qu’il était parti avec le dossard 63 et restait sur près de trois saisons blanches. Un exploit que peu sont capables de réaliser. Il peut désormais légitimement espérer aller aux Jeux Olympiques. "J’ai envie de savourer, pour moi et pour toute l’équipe autour, nous a-t-il confié. J’ai pris beaucoup de plaisir aujourd’hui."

L’autre ancien, c’est Jean-Baptiste Grange. Le skieur de Valloire avait déjà montré en fin de saison dernière qu’il avait gardé tout son talent, mais cette fois le travail paye avec une excellente 7e place (+1.75). "Ca faisait longtemps que je n’avais pas fait aussi bien : il faut remonter à Adelboden en 2012 (ou il avait fait 5e, NDLR)", analyse Jibé.


Petite déception pour Alexis Pinturault, qui a chuté en seconde manche, alors qu’il attaquait bille en tête pour faire un podium. "J’étais en train de découper le mur, j’avais vraiment de la vitesse mais du coup ça m’a mis sur l’arrière", explique-t-il, pas trop déçu malgré tout.
De son côté Steve Missillier a fait forte impression. Mais seulement par séquence. Du coup il n’est "que" 10e, à deux secondes d’Hirscher. Il manque encore de constance pour faire de grands résultats. A noter, même si c’est anecdotique à ce moment de la saison, que le skieur du Grand Bornand est actuellement 5e du classement général de la Coupe du monde.

Enfin, Gabriel Rivas termine 23e, trop prudent en seconde manche. François Place a chuté en deuxième.

Slalom: Hirscher gagne à Levi, Lizeroux gagne un pari.

Commenter cet article